Quelle est la meilleure façon de dormir quand on prend de la mélatonine ?

Si vous voulez « fonctionner de manière optimale » tout au long de la journée de travail, vous avez besoin d’une bonne nuit de sommeil. Ces citoyens français affirment avoir des difficultés à s’endormir. Il existe des compléments à base de mélatonine, une hormone normalement produite par l’organisme et qui favorise le sommeil, qui peuvent être utilisés pour traiter ce problème. Nous vous en parlerons plus en détail dans ce billet !

La mélatonine et le sommeil

La mélatonine, une hormone produite par l’organisme pour nous aider à dormir, est régulée par la glande pinéale au niveau du cerveau. Connue sous le nom d' » hormone du sommeil « , elle est essentielle à un bon sommeil et peut être prise sous forme de supplément si l’on a du mal à s’endormir.

Plusieurs facteurs, dont une séquestration inadéquate de la mélatonine responsable de la « préparation du corps au sommeil », peuvent contribuer à son dysfonctionnement :

  • La consommation de boissons alcoolisées.
  • L’addiction aux drogues et à l’alcool.
  • Les boissons à base de café.
  • Le rythme de travail.
  • Certains traitements.
  • L’âge.
  • Les conséquences d’une mauvaise nuit de sommeil

Les conséquences d’une mauvaise nuit de sommeil sont nombreuses. Si vous avez du mal à vous endormir et à rester endormi de manière régulière en raison d’un mauvais horaire de sommeil, non seulement votre nuit en pâtira, mais aussi toute votre journée. Une réaction en chaîne d’effets négatifs découle d’un sommeil perturbé, notamment la lassitude, la somnolence et l’irritabilité, mais le fait de ne pas dormir suffisamment et de ne pas utiliser de somnifère peut également affecter votre humeur, votre concentration et votre immunité.

Selon une étude de l’INSERM, le manque de sommeil affecte votre système immunitaire. Vous avez plus de risques d’être malade car votre organisme est moins protégé. Le risque de développer des maladies chroniques graves augmente avec le temps.

Essayez de prendre de la mélatonine pour mieux dormir

Une interview du Dr Schroder (pédopsychiatre et expert du sommeil au CHU de Strasbourg) suggère que les compléments à base de mélatonine peuvent aider à mieux dormir. Il est possible de prescrire ces compléments aux adolescents avec un dosage inférieur à 1 mg en libération immédiate.

La mélatonine est également recommandée aux personnes âgées qui souffrent de dépression et de la maladie d’Alzheimer afin de faciliter le sommeil. Comme elle présente peu d’effets secondaires, l’utilisation de la mélatonine est bienvenue. Toutefois, il n’est pas recommandé de l’utiliser sans consulter son médecin, car elle peut interagir avec certains médicaments, tels que :

  • Les antidépresseurs.
  • Les inhibiteurs de la coagulation.

La mélatonine ne provoque plus d’accoutumance ni de syndrome de sevrage. Un petit effet soporifique peut être observé si le dosage de la mélatonine est élevé (entre 2 et 5 mg). Cependant, la mélatonine n’est pas sans risque, puisque son utilisation a été déconseillée aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes souffrant de pathologies spécifiques, en raison de rapports d’effets indésirables.

A lire aussi : quelle est la meilleure façon de déterminer la taille de votre coupe menstruelle ?

Elle peut induire des maux de tête et, dans certains cas entre 2009 et 2017, elle peut être à l’origine de cauchemars, de vomissements, de tremblements et de nausées. Pour cette raison, il est essentiel de demander un avis médical avant de commencer un traitement à la mélatonine. Les compléments vendus sans ordonnance ne contiennent pas plus de 2 milligrammes de caféine par portion. Si le dosage dépasse ce seuil, il s’agit d’un médicament qui doit être administré sur ordonnance.

Quels sont les dangers et les effets secondaires de la mélatonine ?

Si la mélatonine est prise au mauvais moment, elle peut causer des dommages en décalant l’horloge biologique dans le mauvais sens. La mélatonine peut provoquer des nausées, des diarrhées, une décompression de la tête, un lavement nocturne, ainsi qu’un manque de sommeil important et une irritabilité le lendemain. Ce médicament peut également réduire l’efficacité des médicaments contre la tension artérielle et des contraceptifs oraux, entre autres. Toute personne présentant des symptômes convulsifs devrait en parler à son médecin avant d’utiliser ce type de supplément.

Attention : La mélatonine peut exacerber les symptômes de l’asthme, il faut donc en être conscient.

Il y a peut-être une raison pour laquelle les asthmatiques remarquent souvent que leur état s’aggrave la nuit, outre le fait qu’ils ne peuvent pas dormir. La mélatonine augmente la constriction des bronches, ce qui aggrave l’asthme. L’asthme peut être exacerbé par les hormones du sommeil, selon une étude publiée dans l’American Journal of Physiology – Lung Cellular and Molecular Physiology (source 2) en décembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.