Comment régler un radiateur électrique avec inertie ?

De nombreux facteurs, notamment financiers et environnementaux, font qu’il est préférable de maintenir les coûts d’électricité aussi bas que possible. En réalité, les radiateurs électriques consomment beaucoup d’énergie, ce qui est mauvais pour votre portefeuille et pour l’environnement. Il est possible d’atténuer l’effet du système de chauffage sans souffrir du froid. Pour qu’il soit chaud, il est préférable d’ajuster correctement la température plutôt que de simplement jeter de l’eau dessus.

Définition d’un radiateur à  inertie

Qu’est-ce qu’une source de rayonnement inélastique exactement ? Il s’agit d’un radiateur électrique qui utilise l’effet joule, l’accumulation de chaleur et le rayonnement pour réchauffer une seule pièce. Il peut être constitué soit d’un noyau chauffant solide, soit d’un noyau liquide.

Quel est le fonctionnement d’un radiateur électrique à inertie ?

Le radiateur infrarouge doit être câblé dans le système électrique de la maison. L’énergie électrique est convertie en chaleur lorsqu’elle traverse la résistance interne de l’appareil. C’est le principe de « l’effet joker » à l’œuvre. Mais en quoi un radiateur inélastique se distingue-t-il d’un radiateur à convection ou d’un panneau de rayonnement ? En conséquence, toute la chaleur générée n’est pas dispersée par l’appareil.

En fait, le radiateur stocke une partie de l’énergie thermique qu’il génère dans son noyau afin qu’elle puisse être libérée ultérieurement, au moment où elle est le plus nécessaire. En conséquence, l’appareil continue à émettre de la chaleur même après avoir cessé de consommer de l’énergie. C’est le principe d’inévitabilité. Voici comment réparer un radiateur électrique cassé.

Avoir un thermostat à portée de main est votre meilleur pari pour maintenir la pièce à une température confortable. À l’aide de ce récipient compact, vous pouvez facilement enregistrer la température ambiante et faire arrêter automatiquement le système de chauffage une fois le point de consigne atteint. Une armoire intelligente vous permettra de contrôler indépendamment la température dans chaque pièce. En fait, les chambres doivent être fraîches sans être inconfortables, tandis que le salon doit être un peu plus chaud, même de deux degrés.

Quand il n’y a pas de thermostat pour augmenter ou diminuer le chauffage, que faire ?

Vous devrez régler manuellement la température dans chaque pièce. Vous ne pouvez pas obtenir le niveau de chaleur que vous souhaitez sans une armoire. Même si les radiateurs à inertie ont généralement une plage de nombres de 1 à 8, cela ne correspond pas au degré auquel la pièce sera chauffée. Procurez-vous un thermomètre pour chaque pièce afin que les températures puissent être déterminées avec précision.

A lire aussi : qu’est-ce qu’un agent immobilier ?

Réglez vos radiateurs électriques à inertie à une température appropriée pour la journée

Outre les chambres, qui doivent rester à une température constante de 18 à 19 degrés Fahrenheit tout au long de la journée et de la nuit, le reste de la maison est chauffé de différentes manières. En règle générale, une température ambiante confortable varie de 20 à 22 degrés Fahrenheit (4 à 4 sur l’échelle Fahrenheit). La cuisine reste chaude de manière fiable grâce au four, à la cuisinière et à la cuisinière. Démarrez le chauffe-eau dans la salle de bain à 5 heures sur 8 du matin, puis baissez-le à 2 heures sur 8 pour réduire les coûts lorsque vous partez au travail et pendant la nuit.

Mettez vos thermostats en inertie ce soir

Pendant la soirée, vous pouvez économiser de l’argent en mettant les radiateurs du salon en mode économique. Ces mesures permettent de réaliser d’importantes économies sans sacrifier la commodité. Si vous rallumez vos radiateurs après les avoir éteints, cela consomme beaucoup d’énergie.

Restez en dehors des pièces, car elles doivent être maintenues à une température constante. Il n’est absolument pas nécessaire de chauffer les autres pièces.

Pour éviter de gaspiller de l’énergie, vous ne devez pas éteindre le chauffage ou la climatisation si votre vol dure moins de 20 minutes. Il serait trop coûteux de les éteindre et de les rallumer constamment. Plus de 20 minutes, et vous courez le risque de surchauffer sans raison.

Trouver un juste milieu est idéal. Enfin, rappelez-vous que ce sont les températures idéales, en particulier pour les dortoirs. Si vous avez froid, mieux vaut mettre un pull ou une couverture que d’augmenter le chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.